Parce que votre souffrance
est aussi notre souffrance.

La provenance de l’ incapacité persistante.

Le Centre de la Douleur CAP conçoit des programmes de traitements spécifiques pour toute personne ayant un problème d'incapacité persistante dont la provenance est:

Tableau

L’entrée en jeu et le rôle du Centre CAP.

Vous avez subi toutes les investigations médicales nécessaires et un médecin vous a affirmé qu'aucune autre intervention n'était indiquée dans votre cas afin de traiter un problème sous-jacent, et que seul un programme de traitements visant à la gestion d'une incapacité persistante et la réadaptation, est recommandé. C'est à ce moment que nous entrons en jeu avec nos programmes de traitements et de gestion de l'incapacité persistante. Nous devons nous assurer en premier lieu, que vous avez reçu l'attention médicale requise et que vous avez été référé(e) au Centre de la Douleur CAP pour un problème d'incapacité persistante.

Par la suite, tout au long de votre programme au Centre CAP, nous surveillons votre situation de près et nous alertons votre médecin traitant de toute inquiétude concernant votre état. S'il y a lieu, les mesures nécessaires sont prises le plus rapidement possible afin de vous prodiguer les traitements appropriés.


Les impacts de l'incapacité.

Les ramifications de l'incapacité persistante touchent souvent tous les aspects de votre vie, que ce soit votre condition physique générale, votre estime de soi, votre humeur, vos interactions familiales et sociales, sans parler de votre situation financière conséquemment à votre inhabileté à travailler.


L'incapacité n’aura pas le dernier mot.

Plusieurs d'entre vous nous contacterons en apprenant que vous souffrez d'un problème d'incapacité persistante, que plus personne ne peut vous venir en aide et que vous devez apprendre à vivre avec cette réalité. Une étape nécessaire et importante dans le processus de réadaptation, est d’apprendre à respecter les limitations potentielles et le changement du rythme de vie, occasionnés par votre incapacité. Toutefois, grâce à des traitements appropriés, le degré d'invalidité perçu, l'état de souffrance ainsi que le sentiment de désespoir qui sont vôtres, n'auront pas le dernier mot.


Bandeau rose

© Copyright 2011 - Centre de la douleur CAP
Intégration web : Côté Médias